Swappiness, ou comment augmenter la vélocité du système

24 janvier 2011 · Posté par dans Linux Commandes ·

Dans le cadre d’une utilisation « bureau » de Linux (par opposition à « serveur »), on peut augmenter la vélocité du système en réduisant sa propension à utiliser le fichier d’échange.

Il aura ainsi plutôt tendance à utiliser la mémoire vive (beaucoup plus rapide).
A noter que cette possibilité n’existe pas dans les noyaux 2.4.

Pour afficher la valeur courante de la swappiness :

cat /proc/sys/vm/swappiness.

La valeur par défaut est de 60.

Pour changer cette valeur à chaud :

sysctl -w vm.swappiness=10.

Pour rendre le changement permanent, rajouter la ligne

vm/swappiness=10

dans le fichier /etc/sysctl.conf.

Attention aux dragons ! Ne jouez pas aux apprentis sorciers !
Antonin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Comments

One Response to “Swappiness, ou comment augmenter la vélocité du système”

  1. […] This post was mentioned on Twitter by Vincent-Xavier JUMEL, Antonin Hily. Antonin Hily said: Swappiness, ou comment augmenter la vélocité du système http://f.ast.ly/CUssB […]

Poster une réponse




*