Quoi de neuf dans le kernel 2.6.39 ? La fin du BKL

24 mai 2011 · Posté par dans GNU/Linux ·

Il y a quelques jours, Linus Torvalds a publié le noyau 2.6.39.

Cette version apporte de nouvelles fonctionnalités, de nouveaux drivers, et surtout une grande avancée : la fin du Big Kernel Lock grace à un patch de Arnd Bergmann.

Mais à part ça, quoi de neuf dans le kernel ?

Comme dans tout nouveau noyau, le support de nouveaux matériels est une constante, et le 2.6.39 ne déçoit pas.

Voici, en vrac, quelques unes des nouveautés du 2.6.39…

On trouve un support plus important des PC portables, et en particulier des touches spéciales (Dell All-in-One, par exemple).

Un certain nombre de contrôleurs des chipsets Texas Instruments et ST-Ericsson sont améliorés. Beaucoup de dispositifs sous Video4Linux sont également pris en charge.

Cette version apporte également le support de l’USB 3.0, ce qui signifie que dans un avenir proche, les utilisateurs de GNU/Linux devraient pouvoir profiter sans aucun souci des périphériques USB 3.0.

Naturellement, le noyau apporte également un certain nombre d’améliorations et de fonctionnalités aux drivers existants : Intel GMA500, chipsets Nvidia, cartes vidéo Cayman, etc…

Mais le 2.6.39 marque l’introduction du « user namespace », qui offre un contrôle plus fin sur les privilèges qu’un processus peut posséder. Le « user namespace » fournira des « conteneurs » pour maintenir les processus isolés du reste du système, afin de protéger le processus et/ou le système.

Cette version ajoute également le support d’IPset dans le noyau. Certes ce n’est pas entièrement nouveau, mais jusque là, ça ne faisait pas partie du noyau.

Pour résumer très rapidement ce qu’est IPSet, je dirais que c’est la possibilité de créer des règles iptables qui traitent un ensemble de ports ou d’adresses IP sans avoir à disposer d’une règle pour chaque adresse ou port.

C’est très utile et extrêmement performant.

Une autre caractéristique intéressante dans 2.6.39 est le système de fichiers pstore, qui met en place un système de fichiers dédié pour le stockage très spécifique de certaines données du système. Par exemple, cela pourrait être utilisé pour stocker une petite quantité de données en cas de plantage du système, pour un examen ultérieur, ou pour stocker d’autres données entre les redémarrages.

Bref, vous l’aurez compris, encore pas mal de choses en cours, et l’arrivée du 2.6.40 n’est qu’une histoire de semaines.

Bon hacks !

Antonin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Comments

Poster une réponse




*