Optimiser l’utilisation du SWAP sur Ubuntu

26 janvier 2013 · Posté par antonin dans Divers, Ubuntu ·

Comme nous le savons, le swap est une zone du disque dur dédiée à la mémoire virtuelle.
Le Swap détient temporairement les pages de mémoire qui sont inactives.
Il est utilisé lorsque le système décide qu’il a besoin de mémoire physique (RAM) pour les processus actifs et qu’il n’y a pas suffisamment de mémoire physique disponible.
Les pages inactives dans la mémoire physique sont alors déplacées vers le swap, libérant ainsi la mémoire physique pour d’autres usages.

Mais les disques sont beaucoup plus lent que la RAM. Les échanges en zone de Swap peuvent donc conduire à des temps de réponse plus lents si les processus sont déplacés de manière trop agressive.
Nous allons alors contrôler l’utilisation de la zone de swap pour accélérer Ubuntu s’il ya une RAM suffisante.

Le paramètre qui contrôle cet échange est : swappiness.
La valeur que ce paramètre peut prendre varie de 0 à 100.

  • 0 indique au noyau de maintenir les processus en mémoire physique le plus longtemps que possible
  • 100 indique au noyau qu’il doit se comporter de manière agressive et « swapper » les processus aussi vite que possible

La valeur par défaut du paramètre swappiness dans Ubuntu est de 60.
Pour améliorer la performance globale d’une Ubuntu Desktop est 10.

Comment modifier ce paramètre ?

Ultra simple :

Ouvrez un terminal et saisissez

cat /proc/sys/vm/swappiness

Pour modifier la valeur de manière temporaire :

sudo sysctl vm.swappiness=10

Pour la modifier de manière permanente, éditez le fichier sysctl.conf

sudo vi /etc/sysctl.conf

puis cherchez la variable vm.swappiness
et fixez-la à 10

vm.swappiness=10

Enregistrez le fichier, et zou, un reboot !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Comments

Poster une réponse




*