Benchmarkez vos browsers !

mars 12, 2011 · Posted in Libfy · Comment 

Les versions de navigateurs web sortant plus vite que leurs ombres, je me suis demandé lequel, parmi les 3 que j’ai installés sur ma bécane, était le plus performant.

Allez zou ! On va « benchmarker ».

Pour que les tests soient un peu plus probants, je vais utiliser 2 outils on-line : SunSpider et V8 Benchmark Suite.

Ma machine :

cat /proc/cpuinfo
 
Intel(R) Core(TM)2 Duo CPU     P8600  @ 2.40GHz
 
free -m
 
Mem:          2001

Ma brouette est donc propulsée par un Core2Duo P8600 cadencé à 2,4Ghz. Et je n’ai « que » 2 Go de RAM…

Voici les URL pour réaliser les tests :
SunSpider : ici
V8 Benchmark : ici

Mon browser préféré étant Chromium (v 12.0.700) , c’est donc par lui que je commence :
Résultats SunSpider :

RESULTS (means and 95% confidence intervals)
--------------------------------------------
Total:                 307.6ms +/- 0.7%
--------------------------------------------

Résultats V8 :

Score: 4811
Richards: 5031 / DeltaBlue: 5356 / Crypto: 5280 / RayTrace: 5333
EarleyBoyer: 14601 / RegExp: 1781 / Splay: 3023

Avec Chrome (v 10.0.648) :
Résultats SunSpider :

RESULTS (means and 95% confidence intervals)
--------------------------------------------
Total:                 308.9ms +/- 1.0%
--------------------------------------------

Résultats V8 :

Score: 4351
Richards: 4243 / DeltaBlue: 4952 / Crypto: 4667 / RayTrace: 5354
EarleyBoyer: 13478 / RegExp: 1701 / Splay: 2453

Avec Firefox (v 3.6.15) :
Résultats SunSpider :

RESULTS (means and 95% confidence intervals)
--------------------------------------------
Total:                 1059.0ms +/- 2.8%
--------------------------------------------

Résultats V8 :

Score: 369
Richards: 1442 / DeltaBlue: 105 / Crypto: 1187 / RayTrace: 263
EarleyBoyer: 256 / RegExp: 183 / Splay: 420

Il n’y a donc pas photo, c’est encore une fois Chromium qui emporte le bras de fer…

Je vous invite à faire de même et à poster vos résultats ici ce qui me permettrait de faire quelques stats et de les publier.

Pensez à publier, en même temps que vos tests, ce que sont vos bécanes (CPU et RAM).

Bon Hack !

Antonin

Proxy Anonyme : surfez peinards avec Libfy!

mars 8, 2011 · Posted in Libfy · 2 Comments 

Salut à tous,

En ces temps quelque peu agités, où nos libertés individuelles sont toujours plus menacées, Libfy vous propose un nouveau service de proxy anonyme, vous permettant de surfer en toute sécurité, anonymement.

2 méthodes :

– l’utilisation d’un proxy pour vos navigateurs : proxy.libfy.com sur le port 3128

– l’utilisation d’une page web dédiée : http://proxy.libfy.com

Cette deuxième possibilité permet de contourner les éventuels filtrages sur le port 3128.

Avec l’utilisation d’un proxy en dur pour vos navigateurs, les vitesses sont quelque peu réduites, mais c’est le prix de votre confort…

Pour vivre heureux, vivons cachés…

Antonin

 

RTFM! & Firefox… :)

février 8, 2011 · Posted in Libfy · Comment 

En jetant un oeil sur les stats de consultation du blog, je me suis aperçu, non sans un certain plaisir, que le navigateur le plus utilisé par les lecteurs était… Firefox…

Merci !

:)

Run As Root

février 5, 2011 · Posted in Libfy · Comment 

Hier soir, ma stagiaire préférée (en même temps, je n’en ai qu’une ! :) ) m’a posé une question toute bête : « comment lancer une application en tant que root depuis Gnome ? »

« Mais pourquoi donc ? » lui rétorquais-je !

« Ben je veux utiliser wireshark, mais il ne me donne pas mes interfaces ! »

Diantre, elle a raison la bougresse !

Bon, comme je le fais naturellement, je ne lui avais jamais dit comment faire…

Mais je me dis que ça peut servir à d’autres…

Alors j’utilise 2 méthodes, la première et la seconde ! :)

Plus sérieusement, si c’est occasionnel, j’utilise la méthode :

ALT+F2 et

gksudo le_nom_de_l_appli

Si c’est régulier, il suffit de se créer un lanceur (sur le bureau ou dans la barre des tâches) et de mettre dans le champ « commande » :

gksudo "l'appli qui va bien"

Et voilou…

Bon Hack les amis !

Antonin

La rumeur du mot de passe root

février 5, 2011 · Posted in Libfy · 1 Comment 

Il m’est souvent arrivé d’entendre certaines choses quant à la pratique d’Ubuntu sur l’utilisation du compte Root.

Et en particulier, ce genre de phrases : « Ubuntu a mis un mot de passe sur root, mais ils ne veulent pas le donner à l’utilisateur » ou alors « Le mot de passe est généré aléatoirement, tu ne le trouveras jamais », ou alors « Ils ont appliqué la technique de RMS : le mot de passe est vide ! »…

Tout ceci n’est que rumeur ou légende urbaine ! :)

Pour s’en assurer, il suffit de faire un simple

sudo vi /etc/shadow

Vous allez trouver ceci :

root:!:14865:0:99999:7:::
 
daemon:*:14726:0:99999:7:::
 
bin:*:14726:0:99999:7:::
 
sys:*:14726:0:99999:7:::
 
sync:*:14726:0:99999:7:::
 
games:*:14726:0:99999:7:::
alacon:$6$0Fou/nrZ$c4JF/AVOtmkCqIvE3nVrB7KQLvlkPzKlXaUwLJJW1jySU5QeBZ2mzLFsZRWtqjp/wPGqNSqaBeTnWdia1X2WI0:15010:0:99999:7:::

Chaque ligne contient 9 champs, séparés par :

  • nom de connexion de lutilisateur (« login »)
  • mot de passe chiffré
  • date du dernier changement de mot de passe
  • âge minimum du mot de passe
  • âge maximum du mot de passe
  • password warning period
  • password inactivity period
  • date de fin de validité du compte
  • champ réservé pour une utilisation future

Ce qui nous intéresse ici, c’est le 2ème champ. Si vous regardez la première ligne, celle qui concerne l’utilisateur root, ce champ prend la valeur « ! ».

Alors que si vous regardez la ligne concernant l’utilisateur alacon, le 2ème champ prend une valeur complexe, pleine de lettres, de chiffres et de symboles.

Alors que veut dire cette différence ? Facile : si le second champ a comme valeur « ! » ou « * », cela signifie tout simplement que l’utilisateur ne pourra pas utiliser de mot de passe UNIX pour se connecter.

Ceci ne veut pas dire qu’il ne pourra jamais se connecter avec ce user, mais en aucun cas il ne pourra le faire directement… Il devra utiliser su ou sudo pour prendre les droits de root par exemple.

Pour info, le fait de trouver $6$ au début du mot de passe de l’utilisateur alacon indique que le cryptage utilisé est SHA512. Si vous trouvez un $1$, cela signifiera que c’est MD5 qui a été utilisé pour crypter le mot de passe.

Et voilà, la fin d’un mythe…

Et puis si vraiment vous ne me croyez pas, et que vous souhaitiez être rassuré(e), mettez un mot de passe à root :

sudo passwd root

:)

Bon Hack !

Antonin

Map Internet

février 4, 2011 · Posted in Libfy · Comment 

J’aime cette représentation des connections Internet Mondiale, de ville à ville…

Juste impressionnant…

Paris ouvre ses données publiques !

janvier 27, 2011 · Posted in Libfy · Comment 

Paris ouvre ses données publiques : « Open Data Paris »

C’est en juin 2010 que le conseil de Paris avait décidé d’ouvrir l’accès à ses données en les plaçant sous une licence qui permet leur réutilisation, gratuitement : la licence odbl.

Vous trouverez sur le site ParisData l’ensemble des jeux de données publiés par les services de la Ville de Paris. Voici quelques exemples de données disponibles :

– Concessions dans les jardins : Liste des concessions (manèges, chalet de vente,…) dans les jardins parisiens par arrondissement.

– Détail du Bâti – Données géographiques

– Trottoirs – Données géographiques

etc…

Toutes ces données constituent un patrimoine immatériel important et riche pour l’ensemble de la collectivité :

  • les chercheurs pourront alimenter leurs recherches,
  • les développeurs pourront créer des applications et services utilisant ces données,
  • les journalistes pourront trouver des informations diverses et variées,
  • Monsieur Toutlemonde pourra obtenir un maximum d’informations brutes.

Le mouvement « Open Data » a pour objectif de libérer les données publiques électroniques du monde entier. Cette libération doit être inconditionnelle et gratuite.

Ce que vient de faire la ville de Paris est un premier pas notable dans la voie de la liberté.

Il faut que ça continue.

N’hésitez pas à consulter le superbe site RegardsCitoyens.org pour en apprendre plus sur le mouvement OpenData.

Antonin

Trois alternatives pour votre gestionnaire de fenêtres

janvier 26, 2011 · Posted in Libfy · 1 Comment 

GNOME et KDE sont les environnements de bureau les plus populaires sous Linux.

Si vous êtes prêt à faire bouger les choses sur votre bureau, je vais vous présenter 3 des meilleures alternatives.

Le terme « gestionnaire de fenêtres » n’est pas forcément le meilleur, et environnement de bureau serait plus approprié.

Mais alors, quelle est la différence entre un environnement de bureau et un gestionnaire de fenêtres ?

En voilà une question qu’elle est bonne !

Les gestionnaires de fenêtres porte bien son nom : ils permettent de gérer le déplacement et la manipulation des «fenêtres» dans X.

GNOME et KDE, par exemple, ont leur propre gestionnaire de fenêtres : respectivement Metacity et KWin.

Mais ces 2 environnements fournissent également un grand nombre de fonctionnalités et applications que vous ne trouverez pas avec FVWM par exemple… même si FVWM est un très puissant gestionnaire de fenêtres.

Si KDE ou GNOME retiennent toute l’attention,  cela ne signifie pas qu’ils sont toujours le meilleur choix.

Il se peut que, pour une raison X ou Y, vous souhaitiez quelque chose de plus léger, quelque chose d’un peu plus configurable, ou plus minimaliste.

Peu importe les raisons qui peuvent vous mener à changer, voici un comparatif de 3 gestionnaires/environnements :

Xfce

Xfce est un des environnements de bureau les plus rapides, légers, et offrant de nombreuses fonctionnalités.

Xfce utilise la même boîte à outils (GTK) que GNOME, mais il est plus minimaliste que ce dernier.

Xfce a beaucoup évolué au fil des ans, en abandonnant petit à petit les traits assez laids de CDE (Common Desktop Environment) dont il était le clone.

La version la plus récente de Xfce est la 4.8.

Elle apporte de nouvelles fonctionnalités, comme le partage de fichiers à distance avec Thunar (son gestionnaire de fichiers). Il a également un meilleur support du multi-affichage (deux moniteurs ou plus), et est maintenant conforme à Freedesktop.org. Vous pourrez désormais modifier les menus en utilisant Alacarte ou un autre éditeur de menu qui prend en charge la norme Freedesktop.org.

Donc si vous cherchez une bonne alternative à GNOME ou KDE, tout en conservant un bureau très complet, pensez Xfce. Xubuntu est une des distributions intégrant Xfce.

LXDE

LXDE est un autre bureau léger. Comme Xfce, il utilise GTK+ et possède un ensemble complet d’applications : gestionnaire de fichiers, gestion de thèmes, éditeur de texte (Leafpad), terminal (LXTerminal), et utilise Openbox comme gestionnaire de fenêtres.

Il est très modulaire, et vous pouvez facilement modifier les composants pour tuner le bureau. C’est un très bon environnement de bureau, idéal pour des ordinateurs peu puissants. Il a même son propre lecteur de musique, LXMusic, dont la base est XMMS2.

Aujourd’hui, LXDE est le bureau par défaut de Knoppix, et il existe une variante d’Ubuntu utilisant LXDE, appelée Lubuntu.

Aujourd’hui, LXDE tourne très bien sur un Pentium II avec 192 Mo de RAM.

Fluxbox

Si vous êtes un habitué des mondes Windows ou Mac OS X, ou même GNOME ou KDE, Fluxbox risque de fortement vous dérouter.

Ce n’est pas un gestionnaire de fenêtres pour les utilisateurs occasionnels, mais un gestionnaire de fenêtres pour les utilisateurs avertis qui souhaitent maîtriser leur poste de travail et qui sont prêts à consacrer du temps pour le configurer.

Fluxbox ne possède pas son propre gestionnaire de fichiers, son dock, etc… C’est juste un gestionnaire de fenêtres avec de nombreuses fonctionnalités pour vous aider à prendre le contrôle de votre bureau.

Par exemple, Fluxbox vous permet de configurer certains paramètres détaillés des fenêtres et de déterminer quelles dimensions elles auront dans l’espace de travail, leurs décorations, etc.

Une autre caractéristique que vous ne trouverez pas dans GNOME ou KDE, c’est le « windows tabbing ». Vous pourrez regrouper des applications ou des fenêtres dans des onglets, et les utiliser comme vous le feriez avec les onglets dans Firefox. Cela peut grandement vous faciliter la tâche, si comme moi, vous êtes bordéliques et que votre environnement de bureau est à l’image de votre « vrai » bureau…

Pour conclure sur ce gestionnaire, Fluxbox n’est pas à recommander aux utilisateurs qui ne veulent pas se lancer dans la ligne de commande et les fichiers de configuration.

Bref, vous l’aurez compris, avec Linux, il existe un grand nombre de « bureaux » différents. Selon que vous soyiez expert ou débutant, que votre machine soit puissante ou non, ou pour des raisons purement esthétiques, vous pourrez choisir votre environnement de travail.

Chose intéressante également : vous pouvez avoir tous ces bureaux sur la même installation… Mais ce fera l’objet d’un autre article.

Alors en attendant,  amusez-vous bien !

Antonin

Coup de gueule !

janvier 25, 2011 · Posted in Libfy · 1 Comment 
Une fois n’est pas coutume, je vais (encore) pousser un coup de gueule.

Cette fois, c’est contre certains FAI et Microsoft.

Tout d’abord, s’il est encore besoin de le faire, je vais présenter rapidement 42 Registry.

Comme ils aiment à se définir, 42 Registry, c’est une expérience. Association Loi 1901 à but non lucratif, elle a pour vocation de proposer un TLD (Top Level Domain) permettant de regrouper une certaine communauté.

42, c’est quoi ?

42, c’est un nombre. C’est six fois neuf en base treize, c’est 101010 en base deux.

Notoirement, c’est le nombre choisi fortuitement par Douglas Adams dans l’une de ses oeuvres (The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy) comme réponse à la question du sens de la vie, de l’univers, et du reste.

Moins notoirement, c’est aussi le nombre autour duquel nous avons choisi de réunir tout une communauté.

Je vous laisse lire la suite sur leur site, ici.

Revenons à mon coup de gueule.

Aujourd’hui, si l’un d’entre vous réserve un domaine en .42, il ne pourra être vu par :

– tous les abonnés FREE, SFR, ORANGE, OVH,

– toutes les personnes utilisant une machine propulsée par M$ Windows.

Même si certains, comme Libfy! font le nécessaire pour que .42 soit résolu partout, tant que les FAI ne feront pas un minimum d’effort, ce sera peine perdue.

Aujourd’hui, Microsoft propose un patch pour corriger leur putain de bug et permettre à leur OS de résoudre les .42 : modifier une clé du registre…

HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\Dnscache\Parameters

et créer cette clé :

"ScreenBadTlds"=dword:00000000

Pour les impatients, voici le .reg qui fera le boulot automatiquement : ici.

Ensuite, même si vous n’utilisez pas Windows, si vous êtes le malheureux abonné de l’un des FAI qui ne résoud toujours pas le .42, il faudra ajouter à vos serveurs DNS l’une des adresses suivantes :

81.93.248.69, 81.93.248.68, 91.194.60.196, 193.17.192.53

C’est tellement minable de la part de ces FAI que j’ai encore du mal à y croire…

Bref, tout ça pour dire que ça me gave, et que je suis fier d’appartenir à une communauté tellement innovante qu’elle arrive à renverser des géants, à déplacer des montagnes.

Alors n’hésitez pas à bousculer les mammouths immobiles… Si vous le souhaitez et si vous en avez besoin, réservez un .42 ! Et si vous avez besoin de le faire héberger et de créer un redirecteur vers votre site, contactez-moi ! Je me ferai un plaisir d’héberger vos DNS et redirecteurs sur mes serveurs DNS Libfy !

Antonin

Le Guide du Bash pour les débutants

janvier 24, 2011 · Posted in Libfy · 1 Comment 

Le Guide du Bash pour les débutants vous permet de démarrer avec des scripts Bash.

Il comble le manque qui existe entre les HOWTO Bash et le Advanced Bash Scripting Guide.

Il s’adresse à toutes les personnes qui veulent se rendre la vie plus facile en scriptant un maximum de choses.

Le guide contient de nombreux exemples et exercices à la fin de chaque chapitre.

Il est offert au téléchargement par son auteur, Machtelt Garrels.

Libfy! héberge ce guide et vous le propose ici.

Page suivante »