Fin de la recherche Linux sur Google

juin 17, 2011 · Posted in Divers · Comment 

Le moteur de recherche dédié à Linux a disparu du site de Google.

Une bien mauvaise nouvelle pour la communauté.

Il faut se faire une raison : la page www.google.com/linux n’est plus (ainsi que d’autres sous-sites de Google). Elle permettait d’accéder à une version spécifique du moteur de recherche de la firme, ne référençant que des ressources en rapport avec le noyau Linux, un des projets les plus connus du monde open source.

Ce revirement de la part du géant de la recherche Internet n’a guère été du goût des membres de la communauté, qui perdent là une source d’informations qui se montrait aussi utile que didactique. Cette décision est d’autant plus étonnante que la société multiplie par ailleurs les initiatives visant à promouvoir des projets open source. En mai 2010, elle mettait ainsi en avant les modules d’extension dédiés à Eclipse. En décembre 2010, elle faisait de même avec les projets basés sur les outils et technologies de la fondation Apache.

Espérons donc que la suppression du moteur de recherche dédié à Linux n’est que le prélude à l’arrivée d’un nouveau site dédié, plus abouti. Cela ne serait que justice pour ce projet open source que Google utilise au sein de ses serveurs, mais aussi dans nombre de ses logiciels, comme les systèmes d’exploitation Android et Chrome OS. Rappelons enfin que, selon le rapport 2010 de la fondation Linux, Google occupe la quinzième place des entreprises contribuant à l’écriture de ce noyau open source.

Article tiré du site silicon.fr

Quoi de neuf dans le kernel 2.6.39 ? La fin du BKL

mai 24, 2011 · Posted in GNU/Linux · Comment 

Il y a quelques jours, Linus Torvalds a publié le noyau 2.6.39.

Cette version apporte de nouvelles fonctionnalités, de nouveaux drivers, et surtout une grande avancée : la fin du Big Kernel Lock grace à un patch de Arnd Bergmann.

Mais à part ça, quoi de neuf dans le kernel ?

Comme dans tout nouveau noyau, le support de nouveaux matériels est une constante, et le 2.6.39 ne déçoit pas.

Voici, en vrac, quelques unes des nouveautés du 2.6.39…

On trouve un support plus important des PC portables, et en particulier des touches spéciales (Dell All-in-One, par exemple).

Un certain nombre de contrôleurs des chipsets Texas Instruments et ST-Ericsson sont améliorés. Beaucoup de dispositifs sous Video4Linux sont également pris en charge.

Cette version apporte également le support de l’USB 3.0, ce qui signifie que dans un avenir proche, les utilisateurs de GNU/Linux devraient pouvoir profiter sans aucun souci des périphériques USB 3.0.

Naturellement, le noyau apporte également un certain nombre d’améliorations et de fonctionnalités aux drivers existants : Intel GMA500, chipsets Nvidia, cartes vidéo Cayman, etc…

Mais le 2.6.39 marque l’introduction du « user namespace », qui offre un contrôle plus fin sur les privilèges qu’un processus peut posséder. Le « user namespace » fournira des « conteneurs » pour maintenir les processus isolés du reste du système, afin de protéger le processus et/ou le système.

Cette version ajoute également le support d’IPset dans le noyau. Certes ce n’est pas entièrement nouveau, mais jusque là, ça ne faisait pas partie du noyau.

Pour résumer très rapidement ce qu’est IPSet, je dirais que c’est la possibilité de créer des règles iptables qui traitent un ensemble de ports ou d’adresses IP sans avoir à disposer d’une règle pour chaque adresse ou port.

C’est très utile et extrêmement performant.

Une autre caractéristique intéressante dans 2.6.39 est le système de fichiers pstore, qui met en place un système de fichiers dédié pour le stockage très spécifique de certaines données du système. Par exemple, cela pourrait être utilisé pour stocker une petite quantité de données en cas de plantage du système, pour un examen ultérieur, ou pour stocker d’autres données entre les redémarrages.

Bref, vous l’aurez compris, encore pas mal de choses en cours, et l’arrivée du 2.6.40 n’est qu’une histoire de semaines.

Bon hacks !

Antonin

Interview anniversaire des 20 ans du noyau – LinuxFR.org

mai 22, 2011 · Posted in GNU/Linux · Comment 

Extrait de l’article publié sur LinuxFR.org

 

 

« Il est bien difficile de déterminer la date de naissance exacte du noyau Linux.

Est-ce qu’elle se situe en avril 1991, quand Linus Torvalds a réellement commencé à travailler sur son projet de nouveau noyau ?

Est‐ce le 25 août 1991, quand il a posté son célèbre message (« just a hobby, won’t be big and professional like GNU ») sur le newsgroup comp.os.minix ? Est‐ce que nous devons retenir le mois de septembre 1991 quand la version 0.01 a été déposée sur le serveur FTP de l’Université de technologie d’Helsinki ?

Quelle que soit l’option retenue, l’année 2011 marque le vingtième anniversaire de ce prodigieux projet et, pour participer aux célébrations, LinuxFr a réalisé une interview de Linus Torvalds, dont vous trouverez une traduction en seconde partie de la dépêche.
Bien entendu, je recommande vigoureusement aux anglophones de lire la version originale de l’interview qui est présente en commentaire. Linus utilise souvent des expressions idiomatiques et le « Traduttore, traditore » est plus que jamais valable ! »

Retrouvez cette excellente interview dans l’article publié sur LinuxFr.org

Bonne lecture

Antonin