Accès à toutes vos données personnelles autorisé pour la Police !

mars 4, 2011 · Posted in Censure et Filtrage du Net · Comment 

Extrait d’un article publié sur le site d’RMC.

Un décret oblige désormais les fournisseurs de services sur Internet à conserver pendant un an mots de passe, traces d’achats ou commentaires laissés sur le web par les internautes. La police pourra y avoir accès lors d’enquêtes, ainsi que le fisc ou l’URSSAF. Tollé général sur la Toile.

La publication du décret au Journal Officiel a immédiatement provoqué une levée de boucliers des défenseurs de la liberté sur le web.Sites de commerce en ligne, fournisseurs d’accès à Internet, gestionnaires de comptes e-mail ou plateformes de vidéo (YouTube, Dailymotion…) doivent désormais conserver pendant un an l’intégralité des informations renseignées par l’internaute sur les sites concernés.

Obligation de communiquer les mots de passe

Les données en question sont notamment: les nom, prénom et raison sociale; adresses postales; pseudonymes utilisés et mots de passe; adresses électroniques et mot de passe associé; numéros de téléphone; adresses IP; heures et dates précises de connexion et de déconnexion.

 

Lisez rapidement la suite de l’article !

Antonin

Paris ouvre ses données publiques !

janvier 27, 2011 · Posted in Libfy · Comment 

Paris ouvre ses données publiques : « Open Data Paris »

C’est en juin 2010 que le conseil de Paris avait décidé d’ouvrir l’accès à ses données en les plaçant sous une licence qui permet leur réutilisation, gratuitement : la licence odbl.

Vous trouverez sur le site ParisData l’ensemble des jeux de données publiés par les services de la Ville de Paris. Voici quelques exemples de données disponibles :

– Concessions dans les jardins : Liste des concessions (manèges, chalet de vente,…) dans les jardins parisiens par arrondissement.

– Détail du Bâti – Données géographiques

– Trottoirs – Données géographiques

etc…

Toutes ces données constituent un patrimoine immatériel important et riche pour l’ensemble de la collectivité :

  • les chercheurs pourront alimenter leurs recherches,
  • les développeurs pourront créer des applications et services utilisant ces données,
  • les journalistes pourront trouver des informations diverses et variées,
  • Monsieur Toutlemonde pourra obtenir un maximum d’informations brutes.

Le mouvement « Open Data » a pour objectif de libérer les données publiques électroniques du monde entier. Cette libération doit être inconditionnelle et gratuite.

Ce que vient de faire la ville de Paris est un premier pas notable dans la voie de la liberté.

Il faut que ça continue.

N’hésitez pas à consulter le superbe site RegardsCitoyens.org pour en apprendre plus sur le mouvement OpenData.

Antonin