Les 7 péchés de Windows 7 : Le procès contre Microsoft et le logiciel propriétaire

janvier 1, 2012 · Posted in Logiciel Libre · Comment 

La nouvelle version du système d’exploitation Windows de Microsoft, Windows 7, a le même problème que Vista, XP et toutes les versions précédentes : c’est un logiciel propriétaire. Les utilisateurs n’ont pas l’autorisation de partager ou modifier le logiciel Windows, ni de l’examiner pour connaître son fonctionnement.

Du fait que Windows 7 est propriétaire, Microsoft s’adjuge un contrôle légal sur ses utilisateurs par toute une gamme de copyrights, contrats et brevets. Microsoft use de son pouvoir pour abuser ses utilisateurs. Sur le site windows7sins.org, la Free Software Foundation dresse la liste de sept exemples d’abus perpétrés par Microsoft.

1. Empoisonnement de l’éducation: À ce jour, on apprend à la plupart des enfants, dont l’éducation implique des ordinateurs, à utiliser le produit d’une seule entreprise : Microsoft. Cette firme dépense de fortes sommes pour que les groupes de pression et les commerciaux corrompent les services d’éducation. Une éducation qui mise sur la puissance des ordinateurs devrait ouvrir la voie de la liberté et de l’autonomie, et non ouvrir un boulevard au monopole insidieux d’une entreprise.

2. Invasion de la vie privée: Microsoft utilise des logiciels avec des noms fallacieux comme Windows Genuine Advantage pour inspecter le contenu des disques durs de ses utilisateurs. Les termes de la licence utilisateur que l’on est obligé d’accepter avant de pouvoir utiliser Windows préviennent bien que Microsoft se réserve le droit de faire ça sans avertissement.

3. Comportement monopolistique: pratiquement tous les ordinateurs achètés sont vendus avec Windows pré-installé, et non par un libre choix. Microsoft impose ses dictats aux revendeurs de matériel informatique, pour qu’ils ne proposent pas de PC sans Windows pré-installé, bien que de très nombreux clients le leur demandent. Même les ordinateurs disponibles avec d’autres systèmes d’exploitations pré-installés tel que GNU/Linux incluaient souvent Windows au départ.

4. Verrouillage: Microsoft essaie régulièrement de contraindre ses utilisateurs à faire des mises à jour, en supprimant le support des versions précédentes de Windows et d’Office, et en augmentant le niveau du matériel requis. Pour beaucoup de gens, cela signifie qu’ils doivent mettre leur ordinateur au rebut juste parce qu’il n’est pas à la hauteur des exigences techniques requises par les nouvelles versions de Windows.

5. Blocage abusif des standards: Microsoft a essayé de bloquer le passage au standard libre pour les formats de documents, parce que des standards comme OpenDocument Format menaceraient le contrôle exercé pour le moment sur l’utilisateur avec les formats propriétaires de Word. Elle s’est lancée dans des manoeuvres en sous-main, qui peuvent aller jusqu’à la corruption de fonctionnaires, pour essayer de stopper de telles initiatives.

6. Soutien des DRM ( Digital Restrictions Management): avec Windows Media Player, Microsoft collabore avec les grandes firmes des médias pour imposer des restrictions sur la copie de médias avec leur système d’exploitation. Par exemple, à la demande de NBC, Microsoft est capable d’empêcher les utilisateurs de Windows d’enregistrer des émissions télévisées qu’ils ont pourtant le droit d’enregistrer légalement.

7. Menaces sur la sécurité de l’usager: Windows a une longue histoire de failles de sécurité, ouvrant la porte à la diffusion des virus et permettant à des utilisateurs distants de prendre le contrôle des ordinateurs d’autres usagers et de les transformer en robots spammeurs. Puisque le logiciel est secret, tous les utilisateurs dépendent de Microsoft pour régler ces problèmes – mais Microsoft tient à ses propres intérêts en matière de sécurité, pas à ceux de ses usagers.

Vous pouvez aider ! Rendez-vous sur le site http://fr.windows7sins.org/

[copie conforme de la présentation faite sur le site fr.windows7sins.org]

Coup de gueule !

janvier 25, 2011 · Posted in Libfy · 1 Comment 
Une fois n’est pas coutume, je vais (encore) pousser un coup de gueule.

Cette fois, c’est contre certains FAI et Microsoft.

Tout d’abord, s’il est encore besoin de le faire, je vais présenter rapidement 42 Registry.

Comme ils aiment à se définir, 42 Registry, c’est une expérience. Association Loi 1901 à but non lucratif, elle a pour vocation de proposer un TLD (Top Level Domain) permettant de regrouper une certaine communauté.

42, c’est quoi ?

42, c’est un nombre. C’est six fois neuf en base treize, c’est 101010 en base deux.

Notoirement, c’est le nombre choisi fortuitement par Douglas Adams dans l’une de ses oeuvres (The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy) comme réponse à la question du sens de la vie, de l’univers, et du reste.

Moins notoirement, c’est aussi le nombre autour duquel nous avons choisi de réunir tout une communauté.

Je vous laisse lire la suite sur leur site, ici.

Revenons à mon coup de gueule.

Aujourd’hui, si l’un d’entre vous réserve un domaine en .42, il ne pourra être vu par :

– tous les abonnés FREE, SFR, ORANGE, OVH,

– toutes les personnes utilisant une machine propulsée par M$ Windows.

Même si certains, comme Libfy! font le nécessaire pour que .42 soit résolu partout, tant que les FAI ne feront pas un minimum d’effort, ce sera peine perdue.

Aujourd’hui, Microsoft propose un patch pour corriger leur putain de bug et permettre à leur OS de résoudre les .42 : modifier une clé du registre…

HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\Dnscache\Parameters

et créer cette clé :

"ScreenBadTlds"=dword:00000000

Pour les impatients, voici le .reg qui fera le boulot automatiquement : ici.

Ensuite, même si vous n’utilisez pas Windows, si vous êtes le malheureux abonné de l’un des FAI qui ne résoud toujours pas le .42, il faudra ajouter à vos serveurs DNS l’une des adresses suivantes :

81.93.248.69, 81.93.248.68, 91.194.60.196, 193.17.192.53

C’est tellement minable de la part de ces FAI que j’ai encore du mal à y croire…

Bref, tout ça pour dire que ça me gave, et que je suis fier d’appartenir à une communauté tellement innovante qu’elle arrive à renverser des géants, à déplacer des montagnes.

Alors n’hésitez pas à bousculer les mammouths immobiles… Si vous le souhaitez et si vous en avez besoin, réservez un .42 ! Et si vous avez besoin de le faire héberger et de créer un redirecteur vers votre site, contactez-moi ! Je me ferai un plaisir d’héberger vos DNS et redirecteurs sur mes serveurs DNS Libfy !

Antonin